Benjamin Dolingher n'est plus


Benjamin Dolingher nous a quittés le 26 juin 2015. Scribe d'Absurdie par ailleurs prince de Surréalie, il était aussi l'un des

derniers pourfendeur des totalitarismes de tout poil.

A ce titre et au nom de l'amitié qui nous unissait, nous le remercions d'avoir existé.

 Posts en vue
 Posts récents