Avec Ces drôles de biscuits, le recueil de nouvelles qui paraît aux éditions Publi-Libris, Benjamin Dolingher confirme combien son univers demeure aussi surréaliste que ce que l’on peut attendre de lui.

Ces maudits biscuits… | Benjamin Dolingher

CHF15.00Prix
  • Dolingher, on le sait, parle la langue de l’absurde avec un naturel troublant. Les situations les plus improbables sortent de sa plume comme si de rien n’était. Ainsi nous apprend-il que les ascenseurs copulent et complotent parfois dans leur cage. Ainsi découvre-t-on qu’un certain marquis de Zakusky cogite et que Dr Laust a bien rencontré le diable…

    Parmi ces nouvelles, l’auteur confie un aveu tardif à ses lecteurs. On apprend l’amour immodéré qu’il porte à l’eau depuis sa plus tendre enfance – métaphore, bien sûr, qui explique la démarche littéraire de Dolingher.

    Les 168 pages du recueil en offrent, justement, bien plus à se mettre sous le neurone. Cartésiens s’abstenir. Nostalgiques du Vian de L’Ecume des jours, soyez les bienvenus.

    Couverture: dessin de Gil Pidoux, 15.5 x 25.5 cm, 168 pages, ISBN: 9-782-940251-810